Nous avons pris un premier petit déjeuné au Riad.

Ensuite, nous sommes allés chez Mohamed et nous avons mangé de la confiture de citron et du miel de citron fermenté, puis nous sommes allés visiter l’exploitation de Mohamed. Il produit des légumes sur 1 HA qu'il vend sous forme de paniers (ex : carottes, courgettes, fèves, patates douces, choux divers, petit pois, fenouils, ect). Il produit 16 à 20 paniers par semaine plus ou moins garni (entre 15 et 18) et la production diminue en hiver. Ils réalisent des semis en place pour la courgette. Deux personnes travaillent sur l’exploitation.

Puis nous avons pris les pick-up pour aller vers les circuits de randonnée de la vallée de Ain Firnina, c’est le début du développement de l’éco-tourisme, ce réseau RADER souhaite faire découvrir le territoire autour de Shoule. Ils développent aussi l’agriculture locale et biologique, la permaculture sur 26 secteurs et la formation des 15 adhérents, Mustapha insiste sur la communication qui est très importante au sein de ce réseau.

Nous avons été invités chez Ahmed pour manger le couscous au poulet Beldi de façon traditionnelle (avec les mains pour certain).

Après une micro-sieste nous nous sommes rendus sur l’exploitation de Hamid pour découvrir la permaculture . Le principe est d’enrichir le sol pauvre en matière organique à transformation rapide (déchets végétaux et d’animaux) ou à transformation lente (paille, feuille, BRF).

Par la permaculture on obtient une augmentation de la taille et du nombre de fruit/légume. Grâce à ce sol plus riche, on obtient des fruits et légumes de meilleur goût. Hamid expérimente plusieurs techniques (en butte et en planche) qu’il présente aux autres adhérents du réseau.

Nous avons finit la journée chez Mustapha qui possède une exploitation de 2 Ha de maraîchage, il vend ses légumes sous forme de paniers au marché de producteurs d’Agdal. Il nous a aimablement offert un petit thé à la mente.